Arrêter le grignotage compulsif

Comment arrêter le grignotage compulsif ? (Vidéo)

Rate this post

Comment arrêter le grignotage compulsif ? Voici 3 Solutions en Vidéo :

sabonnerAbonnez-vous à la chaine YouTube afin de recevoir les vidéos en premier et celles qui ne seront pas publiées sur ce site.

 

 

 

Entrée en matière

Hey, je te fais cette vidéo puisque tu me l’as demandé de manière régulière sous les vidéos YouTube, une vidéo sur les grignotages.

Alors, ne bouge pas, puisque tu vas comprendre pourquoi toi aussi tu grignotes. Et en plus, on va voir 3 solutions pour arrêter le grignotage compulsif.

Il faut savoir qu’on est tous soumis au grignotage à plus ou moins grande échelle. On a tous envie de grignoter par moment, envie de sucré, etc. Et surtout lors d’une phase de perte de poids.

Écoute bien. Il faut savoir que ce grignotage vient de 2 causes principales. D’abord, psychologique, et l’autre physiologique. Tu peux avoir l’un des deux ou les deux.

 

Prenons l’exemple du « psychologique ».

Typiquement, tu prends par exemple du chocolat, parce que tu t’es habitué au fur et à mesure des années que le chocolat t’apportait un sentiment de bienêtre. Tu mangeais du chocolat, après tu te sentais bien.

Et au fil des semaines, des mois, des années, des décennies, peut-être, t’as associé les deux idées.

Et du coup, dès que t’as envie de te sentir mieux ou d’aller mieux, bah tu consommes du chocolat. Ça, c’est typiquement un exemple psychologique.

Je veux arrêter de grignoter

Comment arrêter le grignotage compulsif

 

« Physiologique », ça peut être de telle sorte que par exemple tu es carencé, tu as une petite carence en magnésium, et tu consommes du chocolat parce que le chocolat est riche en magnésium.

Donc, ça, c’est physiologique. C’est dans ton corps que ça se déroule et ton corps demande d’apporter un aliment qui est riche en magnésium.

Ce grignotage bien évidemment, il peut amener à nous faire grossir, grossir du ventre, sans qu’on s’en rende compte au fur et à mesure des semaines, des mois. D’où, la nécessité d’arrêter le grignotage compulsif.

Après, ça peut amener également à la solitude. Ça peut amener à la dépression, à plein d’autres choses.

Donc, nous, dans cette vidéo, on va analyser si, toi, peut-être, tu as l’un des deux ou c’est très poussé. Et comment résoudre tout ça ? On commence.

 

Les 3 solutions pour arrêter le grignotage compulsif

#1 – Aspect psychologique : réfléchis sur ce qui provoque tes envies de grignoter

Alors, je vais te demander de prendre deux minutes, et de réfléchir dans ton quotidien, qu’est-ce qui va te déclencher, qu’est-ce qui va te provoquer tes envies de grignotage, tes envies de manger sucré/salé.

Moi, par exemple, lorsque je suis dans un sentiment un peu d’impuissance où je n’ai pas le contrôle sur les choses, ça me donne typiquement envie de manger des aliments sucrés ou salés.

Éva, lorsqu’elle est dans un sentiment de peur, d’insécurité, ça lui donne envie de manger des gâteaux.

 

Conseil 1 pour arrêter de grignoter : Réfléchir

Réfléchir avant de pouvoir arrêter le grignotage compulsif

Et toi, c’est strictement pareil. Qu’est-ce qui, aujourd’hui, te provoque cette envie de grignoter ? À plus ou moins grande échelle, hein !

Est-ce que c’est le fait de te rendre au travail ? Est-ce que c’est le fait de stresser (tu peux aussi faire du sport comme courir pour déstresser et mincir), de parler avec ton patron, de parler à tes clients… ?

Peut-être dans ton quotidien, de gérer tes enfants, de gérer ta relation de couple, d’être dans un environnement social où il y a beaucoup de monde… Qu’est-ce qui va te provoquer ce stress, qui va te donner envie de manger ?

 

Réfléchis à ça, parce qu’en faisant ce type de réflexion, en fait, tu vas pousser beaucoup plus loin la réflexion. Et ce qui va être intéressant, c’est que tu vas commencer à pointer du doigt les vrais problèmes.

Je t’explique, moi, dans ma situation, je t’ai dit que je ressentais un sentiment d’impuissance, lorsque je n’avais pas le contrôle, ça me donne énormément envie de grignoter.

Qu’est-ce que ça signifie ? Ça veut dire que j’ai un besoin de contrôle sur les choses. J’ai un besoin de liberté et j’ai le besoin en fait, j’ai du mal à lâcher prise. Et du coup, le problème que je pointe, c’est le lâcher-prise.

C’est-à-dire, en développant cette capacité à lâcher-prise sur certaines choses, je peux diminuer mes grignotages. Bref, je peux arrêter le grignotage compulsif.

N’oublie pas que le grignotage, c’est une réponse inappropriée à un sentiment, une émotion qu’on a. Et, cette émotion, en fait, elle nous signifie qu’on doit développer quelque chose.

 

Donc, prends deux minutes et réfléchis, qu’est-ce qui, aujourd’hui, déclenche ces choses-là. Et sur quoi en fait tu vas pouvoir travailler et développer.

En fait, ça, c’est tout simplement, j’appelle ça la théorie de l’iceberg, c’est-à-dire de travailler sur les choses en profondeur.

Tu vois comment il est constitué un iceberg. En fait, tu vois juste une partie émergée qui est toute petite, alors qu’en dessous, l’iceberg est immense.

Et c’est typiquement, exactement ce qu’on fait. On va être à travailler en profondeur sur le vrai problème, sur la vraie cause qui va te causer ces grignotages, plutôt que faire des astuces, des petits trucs bidon qui ne vont pas servir à grand-chose, et qui vont juste arranger le problème de manière superficielle.

 

#2- Aspect physiologique : bois de l’eau pour arrêter le grignotage compulsif

Il faut savoir que notre corps, du moins notre cerveau envoie des signaux à notre corps pour nous dire qu’on a faim, et qu’on doit grignoter.

Et ce qui se passe, c’est que la plupart du temps, on interprète mal ces signaux. Donc, ma question, est-ce que c’est plutôt d’avoir faim, est-ce que tu n’aurais pas plutôt soif ?

Conseil 2 : Boire deux verres d'eau

Grignotage : aurais-tu faim ou soif ?

Et c’est ce que je t’invite à faire. La prochaine fois que tu ressens l’envie de grignoter, l’envie que tu as faim, peut-être qu’il est possible que tu interprètes mal les choses et que les signaux que t’envoie ton corps, c’est un signal de soif.

 

Donc, ce que je t’invite à faire, c’est de prendre un, voire deux grands verres d’eau. Pas une gorgée hein, mais un grand verre d’eau ou deux, et d’attendre 5 minutes si la faim passe.

Si la faim est passée, ça veut dire que tu avais soif. Du coup, c’est un bon début pour arrêter le grignotage compulsif. Sinon, ça veut dire que tu as faim. Quoique, je te donne 6 autres moyens de couper la faim.

 

#3 – Aspect physiologique : consomme des aliments complets

Comme je te l’ai dit juste avant, notre corps, notre cerveau nous envoie un signal pour nous dire qu’il y a un problème et qu’il doit être réglé.

Et le fait de grignoter, ça va peut-être résoudre ce problème. Sauf qu’on ne sait pas d’où vient le souci.

Par exemple, je te donne typiquement un exemple. Lorsque tu es en carence de vitamine C, ton corps, ton cerveau va envoyer un signal pour dire « mange, mange pour apporter de la vitamine C pour combler cette carence ».

Et ce qui se passe, c’est qu’on va manger, et peut-être par miracle, on va tomber sur un aliment qui contient de la vitamine C. Donc, parfait.

Sauf, qu’on ne sait pas d’où ça vient ce problème. Ça peut très bien venir par exemple d’une mauvaise stabilité de l’insuline.

Si tu manges trop de brioches, trop de pains, trop de pâtes, trop de riz… tous ces aliments riches en glucides, si t’en consommes en excès, ça peut déstabiliser ton hormone insuline, et par conséquent, ça peut te donner un sentiment de faim. Voir les glucides néfastes pour ta santé.

Pareil, si tu en manques de fibres alimentaires, donc ton hormone ghréline, c’est l’hormone de la faim tout simplement peut être stimulée. Et ça va te donner envie de grignoter. Donc, impossible d’arrêter le grignotage compulsif.

En fait, on ne sait pas d’où va venir ce problème, donc tu te poses certainement la question : comment savoir d’où vient le problème, comment savoir ce qui cloche ?

 

Conseil 3 : Manger des aliments complets

Fruits, légumes, protéines, bonnes graisses… pour arrêter de grignoter

Ce que je t’invite à faire par défaut, c’est que dans tes repas, apporte toujours soit une source de fruits ou une source de légumes. Apporte une source de protéines, c’est-à-dire tout ce qui est viande, œuf, poisson, ça peut être protéine végétale également.

Apporte une source de bonnes graisses. Bonnes graisses, c’est amande, noix, avocat, c’est les poissons gras. Tu as l’huile d’olive, l’huile de noix… peu importe. Une source de bonnes graisses.

 

Pourquoi ? Parce qu’en apportant tous ces éléments à chacun des repas, tu vas faire attention du coup à apporter à chaque fois des vitamines et des minéraux dans tes repas. Tu vas apporter de bonnes graisses, tu vas apporter des protéines de qualité, tout ce qu’il te faut dans ton corps.

Et il faut savoir que tous ces aliments sont rassasiants. Du coup, en fait, ça va barricader en quelque sorte le fait que les grignotages soient provoqués par ces envies physiologiques, puisque tu vas apporter tout ce dont ton corps a besoin. A partir de là, tu vas pouvoir arrêter le grignotage compulsif.

Donc, ce que je t’invite à faire, c’est vraiment, si comme ça, toi, tu as des envies très régulières de grignotage, de faire le test sur trois jours.

Apporte à chacun de tes repas (petit déjeuner, déjeuner et diner) comme je t’ai dit : fruits ou légumes, sources de bonnes graisses et des protéines de qualité. Et tu verras si, éventuellement, tes grignotages partent. Tu peux également jeter un œil sur les régimes pour perdre du gras.

 

Résumé de la vidéo

 

Premier des éléments à faire, c’est de réfléchir quels sont les déclencheurs, quelles sont les situations, les évènements, l’environnement qui fait que ça va déclencher ton envie de grignoter.

Seconde chose à faire, premier réflexe. Quel est le premier réflexe à faire lorsque tu as envie de grignoter. C’est de boire un ou deux grands verres d’eau. Penses-y à chaque fois. Un à deux grands verres d’eau, et toujours une bouteille à côté de toi. Comme ça, tu bois. Et attends 5 minutes pour voir si ça passe.

Troisième des éléments, veille à chacun de tes repas à avoir un repas dit « complet ». C’est-à-dire d’apporter une source de fruits ou de légumes, donc par exemple le matin, tu peux prendre une orange. Avoir une bonne source de protéines, c’est-à-dire œufs ou cottage cheese. Et une source de bonnes graisses, les amandes typiquement.

Passe à l’action, et fais vraiment ces trois actions parce que c’est bien d’emmagasiner de l’information, mais si tu ne passes pas à l’action, si tu n’essaies pas de mettre dans ton quotidien toutes les informations que je t’ai données, ça va ne servir strictement à rien.

Donc, soit à l’écoute de ton corps, et passe à l’action si tu veux réellement arrêter le grignotage compulsif.

Arreêter de grignoter pour mincir

Arrêter le grignotage compulsif pour perdre du poids

 

Remerciements

Membre de la #teamsoldat, merci de votre écoute sur cette vidéo : “Comment arrêter le grignotage compulsif ?”. Merci de ton attention. Si tu penses que la vidéo, elle peut aider quelqu’un, donc je t’invite à la partager massivement à tes amis, à ta famille.

N’hésite pas à mettre un gros pouce bleu si tu as appris quelque chose dans cette vidéo.

Je vais te mettre en place juste ici, je mettrais un lien, ou en description, pour aller faire un quizz, un test diagnostic pour voir, pour pointer du doigt si éventuellement, dans ton corps justement, il y a une hormone qui te fait grossir ou qui t’empêche de maigrir, de perdre du poids.

Donc, là, on a vu dans cette vidéo, par exemple, on a parlé d’insuline, de ghréline. Donc, va faire le test, tu comprendras peut-être éventuellement s’il y a un souci.

N’oublie pas de t’abonner, d’appuyer sur la cloche comme sur la photo ici pour t’abonner aux futures vidéos. C’est GRATUIT.

Je te dis à très vite, et surtout tu sais très bien. On ne lâche rien.

 

Tchao !

Leave A Response

* Denotes Required Field